Données personnelles : une marchandise qui rapporte

26 Mai 2021

Les listes de contacts, les informations, l’état de santé, les opinions de chacun sont devenus des marchandises. Ne serait-ce qu’en Europe, la revente de données personnelles est un marché qui rapporte 400 milliards d’euros aux entreprises du secteur.

Accepter « l’accès à vos contact », lors de l’installation d’une application sur téléphone, permet à des entreprises comme Lusha, Kaspr, Acroleads ou ColdCRM, de récupérer des numéros de téléphone personnels et de les revendre. En apparence gratuites, les utilisateurs payent en réalité ces applications en fournissant des informations sur leur vie, qui seront revendues pour être utilisées à des fins commerciales. Les résultats du test « coup de blues ou dépression ? » sur le site Doctissimo sont revendus aux partenaires commerciaux du site afin qu’ils puissent placer des publicités ciblées.

Après la terre, la traite des esclaves, la force de travail, l’eau potable, la santé, aujourd’hui des données personnelles, et peut être demain l’air qu’on respire : tout fait monnaie dans le capitalisme.

Joséphine Sina