CHU – Angers : grève en réanimation médicale

19 Mai 2021

Le service de réanimation médicale du CHU d’Angers connaît depuis le début de la crise sanitaire des modifications d’horaires, avec l’instauration des 12 heures et de l’alternance jour/nuit.

Les besoins en personnel sont importants, avec la transformation d’un service de post-réanimation en service de réanimation. De nombreux aides-soignants et infirmiers du CHU sont venus en renfort, dont certains connaissaient la réanimation, d’autres mal ou pas du tout. La formation de ces nouveaux collègues a demandé du temps, de l’énergie. Malgré le stress de la prise en charge des patients atteints du Covid et la fatigue due à la surcharge de travail, la direction n’a pas trouvé mieux que de pérenniser l’organisation en horaires de 12 heures avec l’alternance jour/nuit, en supprimant des postes.

N’acceptant pas de telles conditions de travail, les soignants de ce service font grève depuis le 6 mai pour la création de 18 postes. Le taux de grévistes est de 70 %. Dès le 10 mai, la direction a annoncé la création d’un pool de remplacement dédié à ce service, avec l’apport de quatre infirmiers et trois aides-soignants. Mais le DRH a précisé assez rapidement qu’une partie de ce pool ne sera pas vraiment de la création, mais sera prise sur d’autres services.

Beaucoup n’acceptent pas cette entourloupe de la direction et les grévistes ont décidé la poursuite de leur grève. Le 11 mai, un nouveau rassemblement a eu lieu devant le CHU, avec distribution de tracts au public. De nouvelles actions sont prévues.

Correspondant LO