RATP : halte au licenciement !

05 Mai 2021

Après l’entretien préalable du 8 avril, Ahmed Berrahal élu CGT à la RATP Bus, au dépôt de Flandres à Pantin, est envoyé devant le conseil de discipline le 10 mai avec une demande de révocation.

Après qu’il eut dénoncé une agression sexuelle contre une machiniste de la part d’un chef, c’est lui que la direction a accusé de harcèlement... contre l’encadrement.

Avec cette manipulation, la direction voudrait se débarrasser d’un militant qui ne courbe pas l’échine et montre le chemin de la lutte. Et, avec sa politique répressive, elle espère s’ouvrir un boulevard pour faire passer ses attaques.

Mais Ahmed n’est pas isolé, comme le montrent les nombreux témoignages de solidarité qu’il a reçus. Lundi 10 mai, un rassemblement est prévu à 12 h 30 place Lachambaudie, à Paris 12e, pour accompagner ce camarade au conseil de discipline et pour s’opposer à cette nouvelle tentative de licenciement.

Correspondant LO