Volkswagen : du syndicat au patronat

28 Avril 2021

Âgé de 64 ans, Bernd Osterloh, longtemps le principal dirigeant syndical chez Volkswagen, cède sa place de président du comité d’entreprise, l’organe de cogestion où se côtoient syndicalistes et membres de la direction, pour devenir… DRH du pôle lourd du constructeur automobile allemand (MAN, Scania, etc.).

Ces dernières années Osterloh, par ailleurs influent au sein de la centrale syndicale IG Metall et membre du Parti social-démocrate, passait pour s’opposer fermement au PDG de la firme. Ce qui ne l’avait pas empêché d’avaliser la suppression de 23 000 emplois en 2016.

C’est donc le 1er mai que ce bureaucrate syndical passera officiellement au service de son patron, avec un salaire tournant autour de 2 millions d’euros par an. Mais n’était-il pas déjà à son service avant ?

L. D.