Hôpital Rothschild – Paris 12e : une réaction qui fait du bien

28 Avril 2021

Jeudi 22 avril, des aides-soignantes et infirmières des unités SSR (soins de suite et de réadaptation) et UCC (unité cognitivo-comportementale) de l’hôpital Rothschild, à Paris 12e, ont été reçues par la direction.

Cette réunion faisait suite à une pétition dénonçant le comportement humiliant d’une cadre, connue pour harceler les soignants.

Chantage, pressions, remarques dégradantes : la coupe a fini par déborder. Le service compte une vingtaine de personnes, mais la pétition a rapidement été signée par trente collègues, dont des anciens du service, qui eux aussi avaient subi ces insultes par le passé.

Malgré les précédentes plaintes individuelles et malgré les signalements à la médecine du travail, la direction n’avait jamais levé le petit doigt. C’est seulement face à la mobilisation collective qu’elle a été obligée d’admettre l’existence du problème, et qu’elle a décidé d’éloigner temporairement la cadre.

Les travailleurs sont très fiers d’avoir relevé la tête tous ensemble, avec le sentiment de s’être fait respecter. L’ambiance a changé dans le service ; la peur et la boule au ventre ont cédé la place à la détermination. Et comme le disait une soignante : « On a osé. Maintenant, ils ne pourront plus nous traiter comme des fourmis ! »

Correspondant LO