Quand la droite se vantait de fermer des hôpitaux

21 Avril 2021

Lors d’une convention organisée par Les Républicains, deux anciens ministres, Éric Woerth et François Copé, ont proposé douze mesures prioritaires pour améliorer l’action publique, dont l’une prévoit de mettre fin au statut de fonctionnaire pour les futurs travailleurs du secteur public.

Cette mesure ne concernerait pas les futurs policiers ou magistrats. Ce ne sont pas ceux qui condamnent et qui répriment qui sont dans le viseur, mais tous les autres : ceux qui soignent, qui éduquent, qui font tourner les différentes administrations, de la secrétaire au comptable en passant par les agents techniques qui entretiennent les installations publiques…

En 2007, alors qu’il était ministre du Budget de Sarkozy, Woerth avait déclaré : « Il y a trop de lits d’hôpitaux en France. » Et il affichait alors sa fierté d’en avoir fermé. Aujourd’hui, Woerth et ses amis LR disent en fait vouloir revenir au pouvoir, pour poursuivre cette politique dont on a pu voir une des conséquences avec la crise sanitaire.

David Mencas