Lycée Dorian – Paris 11e : mobilisation contre les mesures d’économies

24 Mars 2021

En février, au lycée Dorian de Paris 11ème, personnel et élèves ont appris qu’à la rentrée prochaine le rectorat de Paris prévoyait une amputation de l’offre de formation en voie professionnelle.

Alors que le lycée accueille depuis 90 ans une formation de Verrerie scientifique, unique en France, le rectorat a choisi d’en supprimer le CAP en deux ans, alors même que les souffleurs de verre sont très recherchés dans les laboratoires scientifiques. Il veut supprimer du même coup le CAP Enseignes et Signalétique. À la question « Que deviendront les élèves de troisième qui demandaient ces CAP ? », la réponse de la représentante du rectorat à la délégation reçue le 8 février a été lapidaire : « Ils pourront toujours trouver un autre CAP sur Paris. » Cela montre la considération dont le rectorat fait preuve pour les souhaits des élèves.

D’autre part, dans la recherche d’économies à tout crin, le rectorat souhaite aussi entasser les élèves, en regroupant les classes de baccalauréat professionnel Verrerie avec celles d’Enseignes. Ces mesures se traduiraient par la suppression de 56 heures d’enseignement dès la rentrée prochaine, soit l’équivalent de trois postes. Cela peut signifier des mutations arbitraires pour des titulaires et la perte d’emploi pour les contractuels.

En février, deux journées de grève et de manifestations au rectorat ont montré l’opposition du personnel. Les vacances de février n’ont pas stoppé le mouvement et, dès la semaine de la rentrée, une assemblée réunissant 40 personnes votait l’organisation d’une nouvelle journée d’action et de grève. Un groupe a préparé banderoles, tracts, affiches, communiqués de presse.

Jeudi 18 mars, 60 enseignants, assistants d’éducation, agentes d’entretien, et aussi des élèves, bien souvent en blouse de verrier, sont venus exprimer leur détermination à conserver les formations et les heures d’enseignement. Lors de la prise de parole, une représentante des parents d’élèves, le maire du 11ème arrondissement et des collègues d’autres établissements sont venus apporter leur soutien. Une nouvelle assemblée se tiendra le 25 mars.

Correspondant LO