“Islamo-gauchisme” : Le Figaro à la noce

03 Mars 2021

Le Figaro, propriété de la famille Dassault, a consacré un éditorial et deux pleines pages de son numéro du 26 février à l’islamo-gauchisme.

On y apprend ainsi que de dangereux sectaires, héritiers de Marx qui plus est, menacent l’ordre judéo-chrétien. Les exemples concrets des méfaits de ces hordes barbares, peu nombreux et peu convaincants, sont donc cent fois ressassés : une pièce de théâtre (d’un auteur mort il y a 2 500 ans) aurait été contestée, un manifestant contre l’islamophobie portait une étoile jaune, des conférences auraient été perturbées. Tout le reste n’est qu’élucubrations fumeuses et figaresques sur d’obscures modes qui agiteraient, ou non, une fraction des facultés de sociologie.

Mais si Le Figaro a la plus grande peine à décrire la maladie, il n’a aucun mal à trouver le remède. Son supplément du même jour titrait sur « la Légion étrangère, une fierté française ». Voilà au moins des étrangers qui s’intègrent, ne s’embarrassent pas de théorie, ne contestent pas et s’engagent. Ils sont prêts, sur ordre de leurs officiers catholiques et bons français, à étrangler tout opposant et l’ont maintes fois prouvé. Le Figaro a trouvé dans la Légion « un modèle d’assimilation » et le vante.

Inutile donc d’étudier la sociologie sur les bancs de l’université. La feuille de Dassault en fournit sa version pour la modique somme de trois euros. C’est ce que le défunt Serge Dassault appelait défendre des « idées saines ».

Paul GALOIS