Le Pré-Saint-Gervais : non aux fermetures de classes

10 Février 2021

Samedi 6 février au Pré-Saint-Gervais, en Seine-Saint-Denis, une manifestation, sous la forme d’une chaîne humaine faisant le lien entre deux écoles où sont prévues des suppressions de classes, a rassemblé 200 à 300 personnes.

Une institutrice a rappelé que, dans le primaire, deux suppressions de classes, c’est au pire 50 élèves qui vont s’entasser dans les classes restantes.

En effet l’académie de Seine-Saint-Denis envisage pour la rentrée de septembre 2021 de fermer 187 classes dans le primaire. Par ailleurs elle prévoit d’en ouvrir 88 ailleurs et d’en dédoubler 128, surtout en maternelle. Entre ce plus et ces moins ce sont toujours des moyens largement insuffisants qui sont prévus alors que la situation des élèves est alarmante.

Au Pré-Saint-Gervais, sous prétexte que les effectifs diminueraient de quelques unités l’an prochain – ce qui reste à prouver d’ailleurs – deux classes élémentaires seraient supprimées, ainsi que deux divisions dans le collège Jean-Jacques-Rousseau.

Ce premier rassemblement est un encouragement à ne pas accepter ces mesures dictées par les instructions du gouvernement.

Correspondant LO