Légion d’honneur : la démagogie ne coûte pas cher

06 Janvier 2021

Les deux tiers des promus de la Légion d’honneur ou de l’ordre national du Mérite du 1er janvier 2021 sont des personnes qui ont fait preuve de dévouement lors de la crise sanitaire, notamment des soignants.

Parmi eux, certains ont fabriqué des blouses ou des masques pour le personnel des hôpitaux. Ils ont fait preuve de solidarité pour éviter les contaminations. Mais les discours du gouvernement sur « l’héroïsme » des promus ne font pas oublier que, si les masques ou les tests ont manqué, c’est à cause des politiques de restrictions budgétaires successives dans la santé.

Et toutes ces restrictions avaient été décidées par des hauts fonctionnaires titulaires de la Légion d’honneur, au profit d’industriels et de banquiers tout aussi décorés.

Léa Portier