De quoi voir rouge ?

06 Janvier 2021

Anne-Marie Couderc, la présidente d’Air France-KLM, restera deux ans de plus à son poste. C’est un joli cadeau que lui fait le conseil d’administration.

En effet, elle touche 200 000 euros par an. Et sans trop se fouler, car elle trouve le temps d’être aussi administratrice de Plastic Omnium, équipementier automobile, et de Transdev, grand groupe de transport, avec 103 000 euros de mieux. Quant au directeur-général d’AF-KLM, Ben Smith, il a, lui, 900 000 euros de salaire fixe annuel et jusqu’à 1,3 million de part variable.

Si vous avez le cœur fragile, n’allez pas comparer avec votre salaire...

Et ce sont ces gens-là qui, pour plaire aux actionnaires, suppriment des milliers d’emplois dans le groupe et « proposent » à des salariés de Hop ! d’être reclassés à Air France avec un salaire amputé.

Non aux suppressions d’emplois à Air France et dans le groupe !

Extrait du bulletin Lutte ouvrière Air France Orly-Nord