Cuisine centrale de Saint-Denis : trois jours de grève

29 Décembre 2020

Le 15 décembre, à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, tous les employés de la cuisine centrale se sont mis en grève. La veille, à 20 heures, une commande de 1 600 repas supplémentaires avait été passée par mail pour le lendemain.

Comme le raconte une gréviste : « Ça a été l’étincelle qui a mis le feu aux poudres,.Ils s’imaginent qu’ils peuvent nous surcharger de travail comme ça du jour au lendemain. Cette commande s’ajoute aux 7 000 repas par jour, aux repas de Noël pour les enfants et aux 300 à 500 sandwichs que nous avons à livrer. »

Un élu de la mairie est venu, qui a essayé de faire accepter cette surcharge de travail ; peine perdue. La grève a duré trois jours. « Tous les problèmes ont été mis sur le tapis : le manque de personnel, le manque de matériel, le personnel précaire jamais embauché, et la suppression de cinq jours fériés, la prime dégressive, l’augmentation du temps de travail d’une demi-heure. »

Depuis octobre, un mouvement des municipaux est en cours contre les attaques qu’ils subissent au nom de la réforme de la fonction publique. La cuisine centrale n’avait pas rejoint le mouvement jusqu’à présent. Alors, comme l’a conclu cette gréviste : « C’est une alerte donnée au maire. »

Correspondant LO