Une Ghosnerie de plus

16 Décembre 2020

Le fisc français a saisi à titre conservatoire 13 millions d’euros sur les possessions de Carlos Ghosn, l’ancien patron de Renault. Il lui est reproché de s’être domicilié aux Pays-Bas en 2012, alors qu’il n’y habitait pas, pour y bénéficier d’une fiscalité plus favorable.

Depuis ses aventures au Japon, tout le monde sait que l’évasion est la vraie vocation de Carlos Ghosn, y compris l’évasion fiscale.