Erratum

09 Décembre 2020

Dans l’article intitulé Hôtel de luxe des milliardaires à l’offensive de notre numéro 2731 du 4 décembre, nous avons écrit que l’hôtel Le Crillon, comptant 600 salariés, prévoyait de supprimer 200 emplois. En réalité, l’hôtel, qui compte 391 salariés, n’a pour l’instant annoncé aucun plan de suppression de postes.

En revanche, de nombreux autres hôtels de luxe sont à l’offensive contre leurs salariés et ont programmé des licenciements. C’est pourquoi la fédération CGT du commerce et d’autres syndicats appelaient à manifester jeudi 10 décembre.