Dette Covid : qui paiera l’addition ?

09 Décembre 2020

Le gouvernement a annoncé la mise en place d’une commission sur l’avenir des finances publiques qui réfléchira au remboursement de la dette Covid.

L’État a distribué des milliards d’euros au patronat, pour compenser l’arrêt d’une partie de l’économie pendant les périodes de confinement. Il s’est aussi substitué à lui pour payer une partie des salaires, avec les dispositifs de chômage partiel. Cela a provoqué une explosion de la dette, qui représente maintenant 120 % du PIB.

La commission est présidée par Jean Arthuis, ancien ministre des Finances de Chirac. Ce politicien de droite avait défendu l’instauration d’une nouvelle TVA dite sociale, ou plus récemment encore une réforme des retraites plus drastique encore que celle de Macron.

Les autres membres de la commission sont des hauts fonctionnaires de gauche ou de droite, des économistes et des représentants patronaux. On y trouve l’ancienne patronne du Medef, Laurence Parisot, l’actuel PDG des Aéroports de Paris, et un président de la Cour des comptes.

Ces experts en gestion des affaires de la bourgeoisie auront à discuter des moyens de faire payer la dette par la population. Le 27 novembre, Jean Arthuis déclarait à la radio qu’il « faut probablement réduire le nombre de fonctionnaires », pour éponger la dette sans augmenter les impôts.

Il n’a pas osé préciser combien d’emplois il envisageait de supprimer par exemple dans les hôpitaux. Il attendra la fin de la crise sanitaire pour cela. Mais on sait déjà à quoi s’attendre.

Charles Legoda