Pôle emploi : des formations gratuites qui coûtent cher

11 Novembre 2020

« Pôle emploi a lancé une campagne massive de formation, à distance notamment. Jusque-là, très bien. Donc on se rue sur la proposition. Puis, peu à peu, on découvre les rouages pervers du dispositif.

Pôle emploi paye la formation à 100 %, mais il faut tout de même vider son compte formation. De plus, cela suppose d’avoir un ordinateur et, pour la plupart des formations, un ordinateur de moins de cinq ans est requis. Dur dur de s’en munir avec un revenu type ASS (allocation spécifique de solidarité). Certaines formations requièrent en plus du matériel professionnel obligatoire (pâtissier par exemple), des logiciels qui ne sont pas automatiquement mis à disposition des apprenants, ou encore une connexion à haut débit et un forfait Internet conséquent. On est loin des forfaits Sosh à 14 euros !

Venons-en au transport. Souvent, un stage est obligatoire. Pas de problème, il existe une aide à la mobilité. Mais ce que Pôle emploi ne dit pas, c’est qu’il faut être à plus de 30 km du lieu de stage pour y prétendre. Or, tous les chômeurs ne peuvent pas se permettre de faire des heures de route chaque jour. Surtout les parents solos, comme moi, qui doivent aussi répondre présent pour les enfants. Donc on cherche un stage à proximité pour arriver à tout gérer… et on passe à côté de l’aide à la mobilité.

Question rémunération, l’État a prévu, bien sûr. Si on touche l’ASS, on bascule sur la RFPE (la rémunération de formation Pôle emploi). Tout va bien si c’est une formation à plein temps : on touche alors approximativement 660 euros. Youpi, c’est plus que l’ASS ! Le problème est que les formations à distance ne sont souvent pas à plein temps. C’est ce qui les différencie justement des formations en présentiel. La RFPE est alors calculée au prorata des heures de formation. Dans mon cas, ça représente 430 euros par mois au lieu de 520 euros d’ASS. Je perds presque 100 euros par mois, ce qui est énorme pour un si maigre revenu.

Voilà donc comment Pôle emploi offre des formations qui mettent les chômeurs un peu plus sur la paille ! »

Une LECTRICE