Collège Sisley – L’Île-Saint-Denis : en collège aussi, il faut des demi-groupes !

11 Novembre 2020

Depuis lundi 2 novembre, les enseignants du collège Sisley de l’Île-Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, se mobilisent pour la mise en place d’un protocole sanitaire avec des demi-groupes.

À la quasi-unanimité, après s’être réunis le dernier dimanche des vacances en visio, ils avaient décidé d’exercer leur droit de retrait dès le lendemain. La suppression au dernier moment de la demi-journée d’hommage à Samuel Paty, avec un temps de discussion indispensable de l’ensemble du personnel, avait été ressentie comme le mépris de trop et a joué un rôle dans cette soudaine mobilisation. De plus, depuis la rentrée de septembre, plusieurs élèves et huit enseignants ont contracté le virus.

Pour protéger leur santé, celle des élèves et de leur famille, un projet de protocole sanitaire a été rédigé, en collaboration avec les agents, les CPE et les surveillants. Des parents d’élèves ont dit leur accord et leur solidarité. Il a cependant été rejeté par la hiérarchie, tout comme le droit de retrait.

Le premier recul de Blanquer encourage à poursuivre une lutte qui défende l’intérêt général face à une hiérarchie irresponsable.

Correspondant LO