Régularisation des lycéens étrangers !

21 Octobre 2020

Jeudi 15 octobre, des rassemblements ont eu lieu devant plusieurs lycées de Seine-Saint-Denis, à Montreuil, Saint-Denis, Bagnolet, Rosny-sous-Bois, Saint-Ouen, La Courneuve, Noisy-le-Grand, Pavillon-sous-Bois. Des enseignants, lycéens et parents d’élèves ont dénoncé la situation de centaines d’élèves qui, arrivés à l’âge de la majorité, ne parviennent pas à faire régulariser leur situation auprès de la préfecture.

Tant qu’ils sont mineurs, les jeunes étrangers peuvent ne pas avoir de titre de séjour ; mais à 18 ans, cela devient obligatoire. Ils doivent faire régulariser leur situation dans l’année qui précède. Or obtenir un rendez-vous auprès de la préfecture, simplement pour déposer une demande, s’avère quasiment impossible. En effet, depuis plusieurs années, il n’y a plus de file d’attente devant la préfecture, il faut prendre rendez-vous sur Internet et les plages horaires proposées sont très réduites. Cette situation a été encore aggravée par la fermeture des services de la préfecture pendant le confinement.

Des centaines de lycéens de Seine-Saint-Denis se retrouvent ainsi sans papiers, et vivent dans la peur d’un contrôle de police et d’une expulsion. Les rassemblements du 15 octobre ont permis de dénoncer l’attitude des autorités, et de réclamer la régularisation des jeunes sans-papiers.

Correspondant LO