Mélenchon fait du Le Pen

21 Octobre 2020

Après l’assassinat de Samuel Paty à Conflans Sainte-Honorine, Jean-Luc Mélenchon s’en est pris violemment aux réfugiés tchétchènes. « Moi, je pense qu’il y a un problème avec la communauté tchétchène en France » , a-t-il déclaré sur LCI, avant d’appeler le gouvernement à « reprendre un par un tous les dossiers des Tchétchènes présents en France » pour « capturer et expulser tous ceux qui ont des activités de l’islamisme politique ».

Voilà donc le dirigeant de la France insoumise (LFI) qui s’en prend à l’ensemble d’une communauté pour le crime commis par l’un de ses membres, et à tous les immigrés pour les assassinats perpétrés par quelques intégristes. Il faut croire qu’il ne veut pas prendre du retard sur ses concurrents politiques qui font du racisme ­anti-immigré leur fonds de commerce électoral. Qu’il contribue ainsi à encourager les tracasseries policières à l’encontre de réfugiés obligés de fuir leur pays, cela ne le gêne visiblement pas.

En fondant la France insoumise, Mélenchon avait affirmé son intention de renouveler la gauche. S’il le fait, c’est en pire.

Daniel MESCLA