Masques empoisonnés

21 Octobre 2020

Le ministère du Travail vient de suspendre la distribution aux salariés de l’État des masques fabriqués par Dim, qui contiennent du zéolithe d’argent ou de cuivre.

L’usage de ces produits dans les textiles est interdit par l’Union européenne du fait de leur toxicité pour les hommes et l’environnement. Dans quelles conditions sont-ils produits par les ouvriers qui les fabriquent et quelles conséquences ont-ils sur les utilisateurs ? Il sera sûrement bien difficile de l’établir. Mais Dim prétend avoir respecté les normes, ayant seulement lu différemment les mêmes consignes.

L’État n’est pas capable de surveiller le respect des normes et leur lecture par les industriels même pour ses propres commandes. Alors que dire des autres ?

Inès Rabah