RATP – Bus : contre la révocation d’Alex

16 Septembre 2020

Lundi 14 septembre, 80 travailleurs de la RATP et d’autres entreprises du département du Val-de-Marne se sont rassemblés au dépôt de bus de Thiais entre 5 heures et 7 h 30.

Ils dénonçaient la volonté de la RATP de licencier Alex, conducteur du dépôt de la commune voisine de Vitry et responsable syndical.

La direction l’accuse des blocages de son dépôt pendant le dernier conflit, alors qu’ils étaient réalisés par des personnes extérieures venues soutenir la grève et qui, comme la majorité des travailleurs, voulaient le retrait de la réforme des retraites. La RATP lui reproche aussi une altercation avec le directeur de son dépôt, dont l’arrogance est connue de tous, alors que celui-ci cherchait à l’empêcher de tenir après le déconfinement une permanence pour faire le point sur les conditions de travail, dans ce contexte de crise sanitaire.

La direction veut empêcher que des travailleurs s’expriment, contestent ses choix et cherchent à faire valoir leurs droits sans rester isolés, alors que se profilent à l’horizon l’ouverture à la concurrence du réseau de bus et toutes les attaques dont elle sera le prétexte. Dans le dépôt, le rassemblement a permis de discuter avec les conducteurs qui prenaient leur service ce matin-là, nombre d’entre eux se montrant révoltés par la révocation d’Alex et sensibles à l’idée qu’il va falloir se mobiliser pour la dénoncer.

Le combat ne fait que commencer. Non à la révocation d’Alex !

Correspondant LO