Les gants jetables : nouvel objet de spéculation

09 Septembre 2020

Après la flambée des prix des masques et du gel du fait de la pénurie, vient celle des gants jetables. Les quelques usines qui les fabriquent, essentiellement en Asie, n’arrivent pas à répondre à la demande.

Les fournisseurs de matière première profitent de la situation pour augmenter leurs prix, et comme la spéculation bat son plein, la matière première est rachetée et revendue à plusieurs reprises avant d’arriver aux clients. C’est le fonctionnement normal d’un système dans lequel les prix peuvent être déconnectés des coûts de fabrication.

Mais certains s’en frottent les mains, avec ou sans gant.