Grève victorieuse des salariés du transport scolaire

09 Septembre 2020

Le 18 août à Mayotte, à l’occasion de la rentrée scolaire, les salariés de la société de transport scolaire Matis se mettaient en grève.

Ils craignaient pour leurs emplois, du fait que le nouvel appel d’offre lancé pour 2021 par le conseil général ne garantissait pas la reprise des chauffeurs par le nouveau délégataire de service.

Cette grève a fortement perturbé l’acheminement de dizaines de milliers d’élèves vers les établissements scolaires et provoqué la colère des lycéens, qui ont bloqué les routes et ont affronté la police envoyée pour dégager les barrages.

Le 3 septembre, voyant la situation s’envenimer sur fond de mécontentement populaire général, le préfet a provoqué une réunion de concertation entre les grévistes, les représentants du Medef et ceux de l’État. Le 5 septembre, un accord était signé, stipulant que la convention collective transport s’appliquait dorénavant à Mayotte, avec la mention spéciale que, en cas de changement de prestataire dans le transport scolaire, tous les salariés seraient repris et garderaient leurs acquis.

Une victoire nette et sans bavure pour les grévistes de la Matis.

Correspondant LO