Bezos, PDG d’Amazon : l’homme aux 200 milliards

09 Septembre 2020

La première fortune au monde, celle de Jeff Bezos, patron d’Amazon, a progressé de 74 % depuis le début de l’année, pour atteindre fin août plus de 200 milliards de dollars.

Le jour où les actions d’Amazon ont augmenté de 4 %, Bezos a gagné en 24 heures 7,2 milliards de dollars, 83 000 dollars par seconde, même pendant qu’il dormait.

Ce ne sont pas des cas isolés. En dépit de la pandémie et de la crise économique, la fortune des 500 personnalités les plus riches du monde a augmenté de 809 milliards de dollars depuis le début de l’année, soit une progression de 14 % par rapport au 1er janvier.

Cet enrichissement sans limite est dû à la spéculation sur les valeurs technologiques, les GAFAM (Google Amazon Facebook, Apple et Microsoft) dont ils ont les principaux actionnaires. Cette spéculation est alimentée par les milliards distribués par les gouvernements et par les banques centrales, une spéculation tellement effrénée que, alors que le chômage explose partout sur la planète, la Bourse de Wall Street a retrouvé son niveau record d’avant la crise.

Comment qualifier cette poignée de grands patrons et de spéculateurs qui s’enrichissent en dormant ou en jouant au golf ? Des parasites !

Serge BENHAM