Élections législatives partielles : les candidats de Lutte ouvrière

02 Septembre 2020

Des élections législatives auront lieu dans six circonscriptions le dimanche 20 septembre. Lutte ouvrière sera présente dans cinq d’entre elles.

Dans cette période où le chômage explose et où même ceux qui conservent un emploi ont du mal à faire face à l’augmentation des loyers et à la hausse des prix des produits de première nécessité, il est indispensable de faire entendre le camp des travailleurs.

Alors que les capitalistes profitent des licenciements pour accroître l’exploitation et leurs profits, les travailleurs perdent ce qui les fait vivre. Pour ne pas être ramenés des décennies en arrière et ne pas laisser la société tout entière sombrer, les travailleurs n’ont d’autre choix que de se battre pour se défendre et de peser sur la vie politique et sociale dans l’intérêt des classes populaires.

À l’occasion de ce scrutin, les candidats de Lutte ouvrière mettront en avant un programme de combat pour les travailleurs. Contre le chômage, il faut imposer la répartition du travail entre tous sans diminution de salaire. Le pouvoir d’achat des salariés doit être protégé contre les hausses des prix par l’échelle mobile des salaires, c’est-à-dire leur indexation sur les prix. La seule issue qui soit favorable aux travailleurs, comme à l’ensemble des classes populaires, est de prendre l’argent dans les caisses de la bourgeoisie, dans les fortunes accumulées par les grands actionnaires depuis des décennies.

Ceux qui voteront Lutte ouvrière affirmeront leur opposition radicale au capitalisme et aux partis qui le servent. Dans cette élection partielle, le seul geste utile, c’est d’affirmer la présence du courant révolutionnaire du mouvement ouvrier.

9e circonscription  du Val-de-Marne :

  • Sandrine Ruchot, technicienne de laboratoire
  • Franck Gilleron (suppléant), cheminot

11e circonscription des Yvelines :

  • Patrick Planque, ouvrier  de maintenance ferroviaire
  • Christine Égasse (suppléante), employée en caisse de retraite

5e circonscription  de la Seine-Maritime :

  • Valérie Foissey, aide-soignante au CHU de Rouen
  • Frédéric Podguszer (suppléant), mécanicien dans l’industrie automobile

1ère circonscription  du Haut-Rhin :

  • Gilles Schaffar, enseignant en lycée professionnel
  • Huseyin Karaduman (suppléant), moniteur d’atelier

3e circonscription  du Maine-et-Loir :

  • Patricia Peillon, postière
  • Bernard Mougey (suppléant), retraité de la métallurgie