Covid : lourde facture pour les malades

12 Août 2020

Contrairement à une opération chirurgicale, l’hospitalisation pour Covid-19 ne permet pas de bénéficier d’une prise en charge à 100 %. Pour ceux qui n’ont pas de mutuelle, le reste à charge s’élève en moyenne à 1 500 euros.

Ce sont bien sûr les plus pauvres, les précaires, les chômeurs, qui sont touchés par ces factures élevées. Un séjour en réanimation peut coûter 3 000 euros par jour, dont 20 % de ticket modérateur à la charge du patient.

Pierre-Emmanuel Lecerf, directeur général adjoint de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), se désolait, début août, de la perte de 70 millions d’euros que représentent les factures non acquittées par des patients trop pauvres. L’AP-HP avait effectivement renoncé à exiger le paiement, après le scandale provoqué par la facture de 7 036 euros présentée à la veuve d’un patient Covid qui touchait 560 euros de retraite.

La santé devrait être gratuite, mais tous les gouvernements font des économies sur la Sécurité sociale pour continuer à faire des cadeaux au grand patronat, et l’hôpital est devenu l’objet d’investissements et de spéculations du secteur financier. C’est cette logique capitaliste qui asphyxie l’hôpital, comme tous les services d’utilité publique.

K.B.