Pauvre petit gars riche !

15 Juillet 2020

Carlos Ghosn, ex-PDG de Renault-Nissan-Mitsubishi, après avoir fui le Japon dans des conditions rocambolesques, accuse désormais les autorités françaises de « l’avoir abandonné » et de l’avoir « traité comme n’importe quel citoyen français normal ».

C’est pourtant un licencieur de première classe, responsable avec ses plans dits de compétitivité d’avoir détruit chez Renault plus de 8 000 emplois en quelques années !

Bref, c’est un patron « normal », qui aurait droit aux égards du gouvernement.

V. L.