14 juillet : une mise en scène indécente

15 Juillet 2020

Le président Macron a décidé de rendre hommage aux soignants pour le 14 juillet. Certains ont été invités à l’Élysée, d’autres ont fait les spectateurs du défilé militaire. Mais les soignants n’ont jamais réclamé qu’on les considère comme des héros ou qu’on leur donne des médailles.

Au début de l’épidémie, les masques et le matériel de protection ont manqué un peu partout. De nombreux soignants ont continué leur travail sans protection, tout en connaissant les risques. Plus de 30 000 travailleurs de la santé ont été contaminés. De nombreux témoignages à propos des soignants décédés mettent en évidence que la contamination a souvent eu lieu en mars, quand les équipements de protection faisaient défaut.

Le président, les ministres et les hauts fonctionnaires sont directement responsables de cette pénurie. Quand les mêmes veulent aujourd’hui encenser les soignants et même remettre quelques Légions d’honneur à titre posthume, c’est tout simplement odieux.

Jean POLLUS