BFM – TV : grève en direct

01 Juillet 2020

Pour la première fois de son histoire, la chaîne d’information en continu BFM-TV a connu, entre les 24 et 28 juin, un mouvement de grève des salariés, qui entendaient protester contre un plan de suppressions d’emplois.

Le groupe de médias NextradioTV, qui rassemble notamment les différentes chaînes TV BFM et la station de radio RMC, a annoncé le 17 juin les détails d’un plan d’économies prévoyant 500 suppressions d’emplois, soit un tiers de l’effectif du groupe, et la réduction de 50 % du nombre de pigistes et d’intermittents, salariés au statut précaire qui se retrouvent de fait licenciés. NextradioTV est lui-même une filiale du groupe ­Altice dirigé par Patrice Drahi, septième fortune de France évaluée à 7,1 milliards d’euros, qui a aussi la main sur SFR, Libération, l’Express

Au-delà de quelques journalistes vedettes, la grève concerne l’ensemble de ceux qui, techniciens, personnels administratifs ou maquilleurs, contribuent aux profits des propriétaires de ces médias. De l’aveu même de Drahi, BFM-TV a accumulé des bénéfices pendant dix-sept ans, avant de connaître son premier déficit en avril dernier. Les actionnaires ont donc dans leurs réserves largement les moyens de payer !

Jean SANDAY