Nantes : du blé pour la santé, pas pour les financiers !

17 Juin 2020

Mardi 16 juin après-midi, près de 10 000 manifestants ont défilé dans les rues de Nantes.

Les travailleurs de la santé, venant de l’hôpital, des cliniques privées ou des Ehpad, étaient largement représentés pour exprimer leur colère face à leurs conditions de travail. À leurs côtés, les salariés du public et du privé, comme ceux de Tipiak. Dès le matin, des actions avaient été organisées à la clinique Brétéché ou à l’hôpital psychiatrique de Bouguenais. En plus des applaudissements, ont fusé des slogans revendiquant des embauches, des augmentations de salaire : « On ne veut pas de prime en miettes, on ne veut pas de cadeaux aux actionnaires, mais des emplois et des augmentations de salaires

Correspondant LO