Nos lecteurs écrivent : Une rentrée pas très classe…

10 Juin 2020

Le 2 juin, jour de reprise du travail dans notre collège situé dans le Nord de Paris, on a trouvé une espèce de rideau de douche en plastique installé autour de nos bureaux de secrétariat. Un tasseau, une ficelle, du chaterton et le tour était joué. Pour faire écran avec le public, peut-être, sauf qu’on a du mal à reconnaître les gens, eux-mêmes avec un masque…

Les collègues qui entrent dans notre bureau plaisantent en nous demandant si on est bien installées dans notre cabane. En voyant la photo, ma sœur m’a dit, tu n’as pas campé cette année à la fête de LO, à la place, on t’a monté une tente dans ton bureau. C’est vrai que cela nous a amusées ma collègue et moi mais pas que. Il y a un fossé entre les annonces de Blanquer qui prétend que tout est prêt pour accueillir élèves et personnels, et la réalité du terrain. a direction aurait pu anticiper pour commander du matériel adéquat.

On a ressenti une impression de mépris et l’intention de nous calmer, suite à nos précédentes réclamations au sujet des mesures sanitaires.

Une lectrice de Paris