Écoles du Val-de-Marne : ce n’est pas partout pareil, mais partout c’est le bazar

03 Juin 2020

Dans certaines villes du département, comme Choisy-le-Roi, des élèves sont accueillis toute la semaine, d’autres une semaine sur deux. Ailleurs, comme à Villejuif, peu d’élèves sont accueillis et les parents qui travaillent ne savent pas comment faire.

Pour le matériel anti-Covid, il y a partout des masques, mais pas toujours de bonne qualité Et on interdit au personnel d’utiliser ses propres masques. Il y a parfois des lingettes qui permettent de désinfecter en présence des enfants, ou parfois non, cela dépend des mairies. Certaines villes fournissent des visières, mais rien n’est organisé par l’Éducation nationale, ni pour les enseignants ni pour les AVS (auxiliaires de vie scolaire) qui s’occupent d’enfants handicapés ayant parfois bien du mal à respecter les gestes barrières.

Alors, partout le personnel passe ses journées à dire non à des enfants qui ne peuvent ni jouer normalement avec leurs copains, ni utiliser un ballon, ni prêter leur crayon à leur voisin, ni être avec leurs camarades de classe ou leur enseignant habituel, parfois pas même dans leur école.

Correspondant LO