Villiers, Zemmour… : les amis du président

27 Mai 2020

Le 20 mai, Philippe de Villiers a appris que le parc d’attractions du Puy du Fou dont il est le fondateur pourra rouvrir à partir du 11 juin, alors que de nombreux organisateurs de festival en sont encore à se demander s’ils pourront reprendre leur activité et alors que même les parcs et jardins de Paris restent fermés.

Si de Villiers a pu bénéficier d’un traitement de faveur c’est grâce à l’intervention personnelle de Macron, qui a poussé la bienveillance jusqu’à lui adresser un texto l’informant de la bonne nouvelle.

Ce n’est pas la première fois que Macron témoigne publiquement sa sympathie pour cette figure de la droite catholique réactionnaire et souverainiste. Et ces derniers temps, d’autres personnages tout aussi choisis ont bénéficié de la sollicitude présidentielle. Ainsi, après s’être fait cracher dessus dans la rue au début du mois de mai, Éric Zemmour, ce journaliste connu pour ses discours orduriers et racistes à l’égard des musulmans, a eu droit à un coup de téléphone du locataire de l’Élysée.

Les yeux rivés sur l’horizon de la présidentielle de 2022, Macron en est à faire des œillades à l’extrême droite. Il est vrai qu’il a aussi téléphoné à l’humoriste Jean-Marie Bigard et qu’il a fait le voyage de Marseille pour rencontrer le professeur Raoult. Visiblement, le confinement à l’Élysée ne fait pas que du bien…

Marc RÉMY