Grande distribution : la prime au compte-gouttes

05 Mai 2020

La prime de 1 000 euros, censée récompenser les salariés de la grande distribution, ne sera pas attribuée à ceux qui télétravaillent.

En effet, sous la pression des patrons de la branche, le gouvernement a introduit une possibilité de discrimination pour le versement de cette prime, tenant compte de la présence sur le terrain.

Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino, s’est empressé de proclamer : « Nous allons naturellement octroyer une prime », et a ajouté : « Il est naturel qu’elle ne soit pas la même pour quelqu’un en télétravail ou en caisse. »

Mais la pingrerie ne s’arrête pas là. Les chaînes de la grande distribution, Auchan, Carrefour, et autres Leclerc, pourtant dopées pendant la période de confinement, renâclent même à verser la prime forfaitaire de 1 000 euros promise aux « employés en première ligne ». Elles parlent maintenant de prime au prorata du temps de travail effectif « sur le terrain » sur une période définie.

C’est la classe !

B.G.