Fake news et gouvernement : les professionnels

05 Mai 2020

Depuis le 23 avril le gouvernement a ouvert un site Internet pour, dit-il, « combattre le nombre démesuré de fake news – les " infox " – pouvant mettre en danger la santé des Français ».

La porte-parole officielle Sibeth Ndiaye en a fait la publicité, affirmant qu’il est « nécessaire de se fier à des sources sûres et confirmées » lorsqu’on parle de l’épidémie en cours.

Cette professionnelle de la communication sait de quoi elle parle. Depuis le début de l’épidémie elle a épousé tous les virages de la politique du gouvernement et répercuté tous ses bobards avec la mauvaise foi la plus décomplexée. Le 3 mai encore elle affirmait à la radio ne pas voir le problème du déconfinement dans les transports en Île-de- France. La population ayant appris à faire la queue à bonne distance devant les boulangeries, saurait faire de même aux stations de métro !

Pour éviter les « infox », il faudrait commencer par ne pas parler de ce que visiblement on ne connaît pas.

Paul GALOIS