Coup de chaud en peinture

19 Février 2020

Vendredi d’il y a deux semaines, en Peinture, les travailleurs du mastic se sont mis en grève : il ne faisait pas plus de 15 ° dans l’atelier ! La direction a répondu que c’était une température suffisante pour travailler. Alors, évidemment, nous nous sommes chargés de faire monter la température... en stoppant le travail.

La direction s’est déplacée, et là elle a pu constater qu’il n’y avait pas que le chauffage qui posait problème.

Renault – Flins Tôlerie Peinture