Métro ligne 13

29 Janvier 2020

Au terminus de Carrefour-Pleyel, les grévistes étaient encore 24 réunis en assemblée générale le vendredi 24 janvier, jour de la manifestation interprofessionnelle. Des travailleurs de PSA – Saint-Ouen, en grève ce jour-là pour se joindre à la manifestation, étaient venus avec une enveloppe avec plus de 300 euros de soutien. Tous sont partis ensemble à la manifestation, les grévistes de la RATP emportant tout leur équipement : banderole, pancartes, mégaphone et caisse de grève, qui a de nouveau été bien remplie par les manifestants.

Les grévistes se sont encore donné rendez-vous pour une assemblée générale le dimanche 26 janvier à midi. Pour les 17 présents ce jour-là, il devenait évident que la grève reconductible n’était plus à l’ordre du jour, bien que sur la ligne et dans plusieurs secteurs il reste des grévistes très déterminés.

Le choix fait a été d’appeler à continuer à se mobiliser au moins pour les journées interprofessionnelles, afin d’envoyer à tous les secteurs du privé et du public le message que les travailleurs de la RATP sont encore déterminés à se battre contre la réforme des retraites, et de montrer au gouvernement qu’ils ne sont pas vaincus.

À la question posée en assemblée, « Si le mouvement redémarre ailleurs, est ce quon se remet en grève reconductible de nouveau ? », les grévistes présents ont tous levé la main pour répondre oui.

Correspondants LO