Rapport de l’OIT : deux milliards de travailleurs sans droits

22 Janvier 2020

L’Organisation internationale du travail, émanation conjointe de l’ONU et des bureaucraties syndicales, ne se borne pas à rédiger des vœux pieux et des déclarations insipides. Elles produit également des statistiques très éclairantes sur la situation des travailleurs.

Par exemple, l’OIT estime que deux milliards de travailleurs, soit 60 % de l’ensemble, se trouvent dans le secteur dit informel ou familial. Cela signifie qu’ils n’ont pas de droits, ou des droits insignifiants, et connaissent de fait la vie des exploités depuis que le capitalisme existe.

L’OIT conclut son rapport en se désolant de ce que, cette situation s’aggravant, la cohésion sociale est menacée. Eh bien, on ne peut qu’espérer qu’elle le soit de plus en plus et que les travailleurs, en se révoltant, soient capables de mettre à bas ce système fondé sur leur exploitation.

Paul GALOIS