Hôpital d’Abbeville : ras la blouse !

22 Janvier 2020

Plusieurs dizaines de travailleurs de l’hôpital d’Abbeville ont profité de la présentation des vœux de la directrice de l’établissement, lundi 20 janvier, pour manifester leur colère à l’appel de la CGT.

Derrière son pupitre, la directrice a vu s’envoler les blouses des agents hospitaliers, lancées en signe de protestation contre la politique d’austérité et les sacrifices imposés.

Rodés par la participation aux manifestations contre le saccage des retraites, les agents de service, les aides-soignantes et les infirmières protestent contre la dégradation des conditions de travail et de soins aux patients commune à tous les établissements hospitaliers. Mais, à Abbeville, s’y ajoute la situation particulière d’un établissement endetté, tout en étant engagé dans un vaste chantier de modernisation à plusieurs dizaines de millions d’euros.

Alors, quand la direction parle de la nécessité d’assainir les finances, les travailleurs traduisent à juste titre : économies sur notre dos. Il y a quelques années, certains agents ont déjà perdu des jours de RTT au nom de l’équilibre du budget. Aujourd’hui, ce sont des changements d’horaires, la réorganisation du travail ou encore l’abandon des gardes au profit d’astreintes, moins bien payées, qui sont évoqués comme des pistes de réflexion. En tombant la blouse, les agents en colère ont montré qu’ils ne comptaient pas se laisser faire.

Correspondant LO