Nantes

15 Janvier 2020

Jeudi 9 janvier, dès 6 heures, les cheminots nantais se rassemblaient sur les piquets de grève.

L’assemblée générale qui a suivi a été un succès, retrouvant le chiffre du 6 décembre, avec en plus des lycéens et des travailleurs de la santé. Partis de la gare en cortège animé et compact, les cheminots ont rejoint la manifestation.

Le même jour, suite aux diffusions de tracts en commun avec des militants d’entreprises privées, une discussion avec eux a été lancée par le comité de grève, insistant sur l’intérêt d’organiser des assemblées générales dans leurs entreprises respectives.

Vendredi 10 janvier au matin, une opération à un péage autoroutier proposée par l’intersyndicale nantaise a regroupé des travailleurs de LU, Tipiak, GDF, Airbus, des enseignants et des cheminots. Elle a permis aussi des échanges avec des automobilistes, remontés contre le gouvernement et son projet.

La mobilisation s’est maintenue, avec une nouvelle manifestation samedi et la préparation de celles des mardi, mercredi et jeudi suivants.