Les avocats en grève

15 Janvier 2020

Défilés dans les cortèges de travailleurs, grève des audiences aux tribunaux, jet démonstratif de leurs robes aux pieds de la ministre de la Justice : une partie des avocats sont en colère contre la réforme des retraites et le font savoir.

L’ensemble des avocats protestent contre le doublement de leurs cotisations aux caisses de retraite, qui selon le projet gouvernemental passeront de 14 % à 28 % au fil des ans. Ceux qui ont de gros cabinets rapportant beaucoup peuvent parfaitement amortir ces frais supplémentaires. Mais toute une partie de la profession ne roule pas sur l’or, notamment ceux qui débutent et n’ont pas une clientèle nombreuse ou fortunée. Cette augmentation de cotisations menace de prendre à la gorge les avocats les moins prospères.

De plus, la réforme du gouvernement prévoit la fin de la caisse de retraite spécifique qui garantit aujourd’hui aux avocats un minimum de retraite de 17 000 euros annuels. La perspective d’en être réduits à un plancher de 12 000 euros – les fameux 1 000 euros par mois dont se vante le gouvernement – a en effet de quoi inquiéter… et mobiliser contre cette réforme.

Lucien DÉTROIT