Dépôt de bus de Pleyel – Saint-Denis

15 Janvier 2020

Au dépôt de bus RATP de Pleyel, à Saint-Denis, jeudi 9 janvier, la mobilisation et la détermination des machinistes étaient encore plus fortes que le 5 décembre. La plupart de ceux qui n’étaient pas en grève reconductible sur le long terme avaient rejoint les grévistes ce jour-là. Une cinquantaine de grévistes se sont rendus à la manifestation.

Des assemblées générales se tiennent quotidiennement devant le dépôt toujours encerclé par l’éventail des gendarmes mobiles, des CRS, de la BAC et des policiers.

Une minorité toujours très active d’enseignants ont repris le chemin de la grève reconductible. Présents aux aurores dans les dépôts aux côtés des travailleurs de la RATP, ils vont ensuite tous ensemble diffuser des tracts aux portes des écoles, aux gares, avec la préoccupation de s’adresser aux salariés des entreprises privées.

Vendredi 10 janvier, les travailleurs précaires qui se sont organisés ont aussi fait une marche déambulatoire dans les rues de Saint-Denis, appelant à la manifestation du lendemain et recevant de très nombreux témoignages de sympathie de la population de la ville.