CAF — Nancy : “Réintégrez nos collègues licenciés”

15 Janvier 2020

Mardi 7 janvier, une trentaine de grévistes de la Caisse d’allocations familiales, soutenus par autant de militants syndicaux d’autres entreprises, ont envahi l’accueil de Nancy pour protester contre le licenciement de trois salariés, dont c’était le dernier jour avant le chômage.

Mobilisés quotidiennement contre cette décision annoncée à la veille des vacances de Noël, les grévistes ont ainsi pu s’adresser aux allocataires pour expliquer que les difficultés à obtenir une réponse sur leur dossier et les délais de traitement trop longs sont la conséquence du sous-effectif organisé par la direction.

Le directeur, qui est descendu se rendre compte de la situation, n’a pu que constater que les allocataires prenaient fait et cause pour les manifestants. Ayant refusé de discuter sa décision, il est reparti sous les huées.

C’est aux cris de « À la CAF, aujourd’hui on licencie. Réintégrez nos collègues licenciés ! » que les grévistes rassemblés sous leurs banderoles ont participé le surlendemain à la manifestation contre la réforme des retraites.

Correspondant LO