Terminus de Porte-de-Saint-Cloud – Ligne 9

07 Janvier 2020

Sur la ligne 9 du métro, à Porte-de-Saint-Cloud, les assemblées générales se sont tenues toute la dernière semaine de l’année 2019, y compris le 31 décembre. Elles ont été l’occasion de discuter longuement, chacun intervenant sur tous les sujets qui concernaient la grève et, au-delà, la vie des travailleurs.
Un gréviste, qui était allé voir les travailleurs de la raffinerie de Grandpuits, rapportait : « Les patrons exercent un chantage à l’emploi, ils savent que cette grève nous concerne tous et a une force de contagion, un grand danger pour eux. » Un autre a ajouté que « cette grève, ce n’est pas que pour sauver les retraites, mais aussi les salaires et les conditions de travail qui sont tirés vers le bas ». Un troisième a rappelé que c’est la détermination collective qui a permis que la grève passe les fêtes, et que certains, qui avaient repris le travail, rencontrés sur leur train par des grévistes, s’engageaient à se remettre en grève lundi.

L’importance du comité de grève a aussi été soulignée : « Ça a fait l’unité à la base, élire des délégués pour appliquer les décisions de l’assemblée générale, c’est une leçon que j’appliquerai à chaque grève. »

Le plan de bataille pour la semaine de la rentrée a été dressé : « On a déclenché la guerre le 5 décembre, il faut qu’on donne envie de nous suivre grâce à notre détermination, on a déjà inspiré le respect. Le 9 permettra à ceux qui le veulent de nous rejoindre, et les jours suivants, on fait le point. »

Lundi, le taux de grévistes est effectivement remonté et la mobilisation est repartie à son haut niveau du début.

Correspondant LO