La Poste – Lille : dans la grève et la manifestation

11 Décembre 2019

Différents services de la PIC (plateforme industrielle de courrier) de Lesquin dans le Nord, ainsi que des postiers de différents services de Lille et des environs, ont défilé lors du cortège contre la réforme des retraites du gouvernement Macron.

Alors qu’à La Poste les conditions de travail se dégradent à chaque réorganisation, avec des services en sous-effectif, et ce pour un salaire à peine au-dessus du smic et des départs en retraite en dessous de 1 000 euros, le projet de Macron ne passe pas.

Lors d’une heure d’information syndicale, une petite équipe a décidé de se mettre en grève le 5 décembre et d’aller en manifestation. Conscients que c’est le nombre qui fait le rapport de force, ils sont allés discuter avec les autres collègues des différents sites. Pendant deux semaines, les discussions allaient bon train sur les salaires trop bas et le besoin urgent d’embaucher en CDI les collègues en contrats précaires. Comment avoir une retraite décente sinon ? Les postiers déjà décidés à faire grève ont convaincu les hésitants à participer et à s’organiser pour participer au cortège, en prévoyant de défiler en postier – « Même manteau, même patron ». Il fallait montrer que, malgré les multiples divisions entre services (facteurs, tri, collecte...), il faut se battre tous ensemble, avec les cheminots, ceux de la santé et tous les autres.

Certains se sont retrouvés pour la première fois à un défilé au milieu d’autres travailleurs du privé et du public. La PIC a connu un taux record de grévistes, et certains services ont atteint quasiment les 100 %.

Une assemblée générale d’une cinquantaine de grévistes s’est tenue à la fin de la manifestation, constatant la réussite de cette journée et la nécessité de reconduire une grève, avec encore plus de participants.

Correspondant LO