Le sabre, le goupillon et l’architecte

20 Novembre 2019

« Qu’il ferme sa gueule » : c’est le conseil donné par le général Georgelin à l’architecte en chef des Monuments historiques en charge de Notre-Dame.

Ce général doit mener les travaux de restauration de la cathédrale incendiée au pas de charge, ou tout du moins en cinq ans maximum. Or l’architecte s’obstine à dire qu’il faut rénover l’édifice à l’identique, alors que d’autres penchent pour introduire un élément de modernité dans la flèche qui sera reconstruite. Le képi, habitué à l’obéissance, s’impatiente, car les débats ça prend forcément un peu de temps.

C’est Macron qui avait eu la brillante idée de nommer un général pour cette opération délicate. À ce jour, on ne sait pas si c’est une cathédrale ou une caserne qui ornera l’île de la Cité dans cinq ans.

Lucien DÉTROIT