Nos lecteurs écrivent

13 Novembre 2019

« À 42 ans, fort de plus de vingt ans d’expérience dans le monde professionnel, je me retrouve demandeur d’emploi suite à un licenciement. Je passe par un vrai parcours du combattant pour valider mon inscription à Pôle emploi et obtenir mes indemnités chômage.

Arrive enfin mon entretien avec ma conseillère Pôle emploi. Les conseils prodigués sont d’abord d’une pitoyable évidence : consulter les annonces en ligne, envoyer des candidatures spontanées, faire fonctionner mon réseau de connaissances... Mais la suite est plus qu’étonnante. La conseillère me dit qu’il ne faut pas hésiter à proposer aux employeurs de travailler gratuitement quelques jours à l’essai, jusqu’à cinq jours, afin de prouver ma motivation et montrer mes compétences.

Visiblement, proposer du travail non rémunéré en échange d’une éventuelle possibilité d’embauche serait, d’après elle, une pratique courante ! »

D.G.