Isère – Hautes-Alpes : contre une fermeture de ligne

13 Novembre 2019

Usagers de la SNCF, cheminots et élus se sont mobilisés samedi 9 novembre contre la fermeture de la ligne Grenoble-Veynes-Gap, prévue en 2020. Ils se sont rassemblés le long du parcours emprunté par le train et ont occupé une quarantaine de ronds-points, notamment à Gap et Briançon et devant la gare de Grenoble.

La fermeture de cette ligne isolerait encore plus ces territoires ruraux et mettrait des centaines de voitures en plus sur les routes des Hautes-Alpes et de l’Isère. Malgré plusieurs mobilisations en 2019, l’État continue à jouer la montre et n’annonce que 10 millions d’euros de travaux urgents, alors que le minimum devrait être de 20 millions.

Entre les bavardages sur la préservation de l’environnement, la priorité aux transports collectifs et la réalité de la politique gouvernementale, il y a décidément un monde.

Correspondant LO