La Pyrénéenne : les travailleurs se sont fait respecter

06 Novembre 2019

Les agents de la Pyrénéenne chargés du nettoyage des rames TGV à Gerland se sont mis en grève une quinzaine de jours. Ils dénonçaient le manque de personnel, le manque de matériel, et des propos racistes de la part d’une chef. Ils ont obtenu que celle-ci soit déplacée, et se sont fait respecter face à un patron qui, avec la complicité de la SNCF, se croit tout permis.

SNCF Ateliers d’Oullins