Cotisations patronales : cadeau géant

16 Octobre 2019

La Cour des comptes a chiffré à 52 milliards d’euros les allègements de cotisations patronales pour la seule année 2018.

Ce chiffre a explosé, quasiment doublé, depuis 2013, du fait des politiques menées par Hollande puis Macron. Hollande avait ouvert les robinets avec le pacte de stabilité et Macron l’avait suivi en transformant le CICE en baisse de cotisations directe pour les entreprises.

Tout cela bien sûr, disaient-ils, devait relancer les embauches. Mais dans les faits, le patronat a empoché un « fric de dingue » sans embaucher, voire, pire, en continuant à licencier à tour de bras dans tous les secteurs de l’économie.

Mais finalement les Hollande et Macron, et avant eux bien sûr Sarkozy, Chirac ou Mitterrand, ne font que leur travail de serviteurs zélés de la bourgeoisie. Ils sont au service des actionnaires et des patrons, et ceux-ci ne peuvent que se féliciter de leur travail.

Cédric DUVAL